Combustible : PUR-WATT

Altens accompagne les exploitants des réseaux de chauffage et d’électricité ainsi que les industriels dans l’utilisation de combustibles renouvelables comme les biomasses liquides, le biodiesel et le XTL / HVO100 pour réduire leur empreinte carbone.

 

La France a décidé de multiplier par 5 la quantité de chaleur renouvelable entre 2012 et 2030, et la Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC) fixe pour le secteur de l’industrie un objectif de réduction des GES de 35% d’ici 2030;  les biocarburants sont une solution à ces enjeux stratégiques.

Demander un devis

PUR-XTL

Ce biocarburant est un biogazole paraffinique fabriqué à partir de déchets (huiles ou graisses résiduelles). Un biocarburant conforme à la norme EN 15940 et compatible avec toutes les chaudières au fioul. Cette énergie premium des biocarburants liquides et ne nécessite aucune modification technique. 

Biodiesel

Le biodiesel est un carburant composé à 100% d’esters méthyliques d’acides gras, selon la norme EN 14214. Notre PUR100 est un agrocarburant produit à partir de colza, cultivé localement et tracé du champ de l’agriculteur à la cuve de l’utilisateur.

Biomasse liquide

La biomasse liquide est une « Energie Renouvelable ». Cette biomasse liquide composée d’extraits de bois et des résidus forestiers, de co-produits agricoles ou de résidus de bioraffinerie.

Biofioul FX

Un fioul fossile contenant une part importante « X » en énergie renouvelable (l’ester méthylique d’acide gras de colza) selon les applications et le plan de décarbonation de l’industriel.

photo de chaudieres industrielles

Utilisation

Quelles utilisations pour le PUR-WATT d'Altens ?

picto de la cogeneration d'energie

Cogénération

En plus d’être un carburant, le PUR-XTL peut être utilisé immédiatement comme combustible et permet de réduire jusqu’à 90% les émissions de CO2 de votre unité de chaleur ou d’électricité. 

picto d'une chaudiere industrielle

Chaudière industrielle

Les combustibles alternatifs de la gamme PUR-WATT permettent de répondre aux enjeux de réduction de l’empreinte carbone de l’industrie avec un combustible propre et certifié durable.

picto d'un four industriel d'une cimenterie

Four industriel

Objectif « très bas carbone » pour l’industrie cimentière. Entre 2016 et 2050, la filière se fixe pour objectif de réduire de 80% ses émissions de CO2 (-24% dès 2030). La biomasse liquide représente une solution efficace pour atteindre cet objectif. 

Scroll Down
Bottom Reached